Header

Programmes de formation internationale

Au cours de la période triennale 2015-2017, les programmes de formation au niveau international qui sont en cours seront poursuivi dans les institutions principales existantes des pays membres. Ces programmes de formation offrent des bourses entièrement financées aux candidats des pays membres d’ AARDO. Actuellement, 389 bourses de formation sont disponibles chaque année dans les centres d'excellence de formation de AARDO situés au Bangladesh, à la République de Chine, en Égypte, en Inde, à la République de Corée, à Malaisie, au Nigeria, au Pakistan, à Philippines, à Thaïlande et en Zambie.

Nouvelles Programmes de Formation

Pour les besoins des pays membres, AARDO se permettrait de diversifier les activités du Développement des Ressources Humaines (DRH) durant la période triennale 2015-2017 en identifiant des programmes en se basant besoins, les recommandations des bureaux régionaux et des stratégies mises en évidence dans la «Déclaration AARDO sur le Développement Rural". Les nouveaux cours de formation portant sur les sujets suivants peuvent être organisés, sur le principle de partage des coûts de base, dans les instituts de formation identifiés par AARDO. Les cours peuvent être confiés à un ou plusieurs centres d'excellence qui collaborent avec AARDO et qui peuvent les considérer dans leur programme d’études.

i)   Le changement climatique: les nouveaux défis;
ii)   La gestion des ressources en eau;
iii)   La technologie après-récolte;
iv)   Les instruments et les outils agricoles;
v)   La Bonification des terres et le développement rural;
vi)   La préservation des sols;
vii)   La sensibilisation sur la prévention du VIH / SIDA dans les zones rurales;
viii)   Les techniques d’irrigation;
ix)   Les procédés après récolte et la valeur ajoutée;
x)   Le développement de la production de semence et du matériel de plantation pour les cultures horticoles;
xi)   Le rôle des systèmes d'informations géographique (SIG) et système de localisation mondial (GPS) dans le développement agricole et rural;
xii)   L’agriculture biologique;
xiii)   L’usage multipe de l’eau, et;
xiv)   Le biogaz communautaire pour l'amélioration des moyens d'existence des ruraux pauvres;
xv)   La sécurité et la qualité alimentaires;
xvi)   La convergence pour le développement rural;
xvii)   L’assurance de la qualité des interventions pour le développement rural;
xviii)   Les options d’énergie alternative pour le ménage et pour les Industries artisanales;
xix)   La gestion des risques de catastrophe;
xx)    Le micro-financement sans intérêt pour réduire la pauvreté;
xxi)    Le centre télé comme un agent de changement social;
xxii)   Les questions de développement durable dans les stratégies de Réduction de la Pauvreté;
xxiii)   Les nouvelles tendances dans la bonne gouvernance;
xxiv)    L’autonomisation des femmes: les questions et politiques globales;
xxv)    L’eau potable et l’assainissement;
xxvi)    Une approche intégrée pour la lutte contre la pauvreté;
xxvii)    L’ industrie agro-alimentaire;
xxviii)    L’agriculture de conservation;
xxix)    L’élevage et les moyens de subsistance ruraux se basant sur la pêche;
xxx)    L’agri-marketing, y compris le marketing et le commerce communautaires;
xxxi)    La promotion des organisations de producteurs;
xxxii)    xxxii. La gestion de la chaîne de valeur pour les nourritures, les légumes et les fleurs;
xxxiii)    La production d'énergie décentralisée;
xxxiv)    L'autonomisation des femmes grâce à la technologie supérieure;
xxxv)    Les technologies propres et vertes;
xxxvi)    La création de parcs technologiques ruraux;
xxxvii)    Des véhicules mobiles pour tester le sol et l'eau, y compris l'eau potable;
xxxviii)    La mise en place de banques de céréales et de fourrage;
xxxix)    L’ entrepreneuriat social;
xl)    La promotion de la récupération de l'eau;
xli)    Le TIC pour le développement, etc

Le Ministère du développement Rural, du gouvernement de l'Inde a offert une contribution technique supplémentaire s’élevant à hauteur de 600 000 USD (200 000 USD par année) au cours de la période triennale 2015-2017, pour être utilisée afin de renforcement des capacités des pays membres d’AARDO, grâce à la formation dans les institutions d'excellence en Inde, ainsi que des visites d'expositions à des modèles efficaces et innovants pour le développement rural et pour la lutte contre la pauvreté.